pierres du mois d'octobre

Les pierres de naissance du mois d’octobre au pied de l’arc-en-ciel

Les natifs du mois d’octobre on la chance de pouvoir choisir entre deux pierres de naissance : la Tourmaline et l’Opale. Deux pierres fines qui, tel l’arc-en-ciel, se déclinent en une multitude de couleurs et de teintes.

Ce sont les oligo-elements présents dans la composition chimique de la Tourmaline qui vont déterminer la couleur de la pierre. L’Opale, elle, grâce à l’effet de diffraction de la lumière, offre un éventail de couleurs exceptionnel. Dans l’univers mythologique, ces deux pierres étaient liées à l’arc-en-ciel.

L’Opale est la première pierre du mois d’octobre

Le nom de l’Opale provient du grec ancien « Opallios » qui signifie “changement de couleur”.

Pline l’Ancien, écrivain de l’Antiquité romaine, décrivait d’ailleurs l’Opale comme la pierre précieuse la plus prisée et la plus chère de toutes les pierres de l’Empire. Il écrivait qu’en elle, s’entremêlaient le feu vibrant du rubis, l’éclat purpurin de l’améthyste et le vert marin de l’émeraude.

Ce n’est que bien plus tard, dans les années 1960, que ce phénomène d’opalescence a été expliqué par une équipe de scientifiques australiens, qui en analysant des opales au microscope, ont découvert de minuscules sphères de gel de silice à l’origine  du phénomène de réfraction de la lumière et donc de ce splendide jeu de couleurs.

Sur les terres arides d’Australie, les Opales se forment à la saison des pluies : les fissures des roches souterraines se gorgent alors d’eau riche en silicates et c’est lorsque l’eau s’évapore, que se forment les opales. Il arrive parfois que les dépôts de silices se glissent dans des creux jouxtant du bois, des coquillages ou bien des ossements créant alors des fossiles opalisés.

Si 95 % de la production d’Opale provient d’Australie, des gisements existent aussi au Mexique, au Brésil, au Honduras en Ethiopie, en République Tchèque et dans certaines régions des Etats Unis comme le Nevada ou l’Idaho.

L’eau contenue dans l’Opale peut aller de 3 à 21 %, la moyenne d’une Opale de bonne qualité étant de 6 à 10%.

Opale pierre du mois d'octobre

Voir nos bijoux en Opale >

Ceci combiné avec une dureté faible (seulement 5.5 à 6 sur l’échelle de Mohs) fait de l’Opale une pierre délicate pouvant  se fissurer sous l’effet d’une température trop élevée, d’une lumière directe trop puissante ou de la déshydratation. Mais porter cette splendide pierre précieuse est un tel enchantement, qu’elle mérite bien  que l’on en prenne grand soin!

Bien que les experts en gemmologie décrivent une multitude de catégories d’Opale, il en existe cinq majeures :

L’Opale Blanche également appelée Opale Claire : Translucide à opaque, elle présente une couleur de fond blanche

L’opale Noire est une pierre opaque ou très légèrement translucide avec une couleur de corps noire.

L’Opale de Feu, également connue sous le nom d’Opale du Mexique est une  pierre transparente ne présentant pas de jeu de couleur mais déployant des teintes enflammées rouges, orange ou jaunes exceptionnelles.

L’Opale Boulder est une pierre opaque, montrant un lacis de roche mère. Les opales Boulder s’apparentent aux opales Matrice, où le substrat rocheux est visible sur la face de l’opale.

L’opale Jelly également appelée “opale cristal”, “opale cristal blanche”, “opale cristal sombre” ou “opale cristal noire” est transparente à translucide et l’absence de roche mère dans sa composition est la source de son absence de couleur.

Mythes et Légendes

Selon les Bédouins, les Opales seraient le fruit des éclairs et  tomberaient des cieux orageux,  les aborigènes australiens racontaient que le Créateur serait descendu sur terre par un grand arc-en-ciel, qui en effleurant le sol et ses roches, les auraient transformées en Opale resplendissantes, arborant alors toutes les couleurs du spectre.

Marc Antoine, l’empereur romain, tomba sous le charme d’une Opale qu’il souhaitait offrir à sa bien-aimée Cléopâtre. Mais son propriétaire, un sénateur appelé Nonius, préféra l’exil plutôt que de se séparer de son Opale.

Au Moyen Age, on accordait à l’opale des pouvoirs exceptionnels, multipliés par le nombre de couleurs présentes dans la pierre.

Rumeurs et Disgrâce

Un roman populaire de Sir Walter Scott « Anne de Geierstein » publié  en 1829 sera l’amorce de la mauvaise réputation de cette gemme. L’histoire place la princesse Hermione  arborant une agrafe d’or sertie d’une Opale dans les cheveux, Opale qui changeait de couleurs selon l’humeur de sa propriétaire. Après avoir été  aspergée de quelques gouttes d’eau bénite, la pierre perdit son éclat et la jeune fille réduite en cendres.

C’est à cette époque que l’Opale commencée à avoir mauvaise réputation et à être considérée comme une pierre maléfique et amenant le malheur. L’année suivant la publication du roman de Walter Scott, les ventes de l’Opale avaient chuté de 50 pour cent.

C’est la reine Victoria d’Angleterre qui dans les années 1850 rendit sa popularité à l’Opale jusqu’alors en disgrâce. La reine avait une grande passion pour cette gemme et possédait une impressionnante collection personnelle d’Opales. Elle promut ainsi l’exploitation des mines d’Opales Australiennes et facilita la commercialisation de cette pierre  dans le monde.

La Tourmaline seconde pierre du mois d’octobre

La Tourmaline est une famille de silicate complexe, dont la composition varie d’une espèce à l’autre. C’est une pierre extrêmement appréciée pour la variété infinie de ses couleurs. Sa dureté (7 à 7.5) sur l’échelle de Mohs fait également d’elle une pierre extrêmement facile à porter.

Faits, Mythes et Légendes autour de la Tourmaline

Le nom même de la Tourmaline est un hommage à la variété de ses couleurs. En effet, il est dérivé du mot cingalais “Turmali”, qui signifie “Pierre aux Couleurs Mélangées”. On la surnomme le caméléon des gemmes, ce qui fait référence non seulement à l’incroyable diversité de ses tonalités, mais également au fait qu’elle a souvent été confondues avec d’autres pierres précieuses.

C’est peut-être pour cela les anciens mystiques lui accordaient des vertus de créativité artistiques.

Les Tourmalines roses et vertes sont les plus courantes et les plus abordables. Les variétés les plus rares et plus onéreuses sont l’Indicolite bleue, la Rubellite rouge la Tourmaline Paraiba (Sa gamme de couleurs s’étend du bleu caraïbes au bleu turquoise, en passant par un bleu néon et la Tourmaline chromifère. On trouve majoritairement  les minerais de Tourmaline au Brésil, mais également en Afrique, au Moyen-Orient et même dans certains états des Etats-Unis comme le Maine ou la Californie.

Tourmaline pierre du mois d'octobre

Voir nos bijoux en Tourmaline >

Les mages de l’Antiquité utilisaient la Tourmaline comme protecteur contre les énergies négatives et les forces du Mal. De nos jours, certains croient toujours à son pouvoir contre les radiations, les polluants, les toxines et les pensées négatives.

Une légende égyptienne raconte que la Tourmaline aurait rassemblé toutes ses couleurs lors d’un voyage depuis le centre de la terre vers le soleil au travers d’un arc-en-ciel. C’est d’ailleurs à cause de l’infinité de couleurs disponibles que la Tourmaline a longtemps été confondue avec d’autres pierres. Au XVIème siècle, un conquistador espagnol découvrit une Tourmaline verte au Brésil qu’il confondit avec de l’Emeraude. Cette erreur perdura jusqu’au XIX siècle où les minéralogistes identifièrent enfin la Tourmaline en tant que pierre unique.

La Tourmaline est importée en France depuis le XVIIIème siècle. Il est probable que de nombreux joyaux royaux alors décrits comme des Rubis ou des Emeraudes soient en réalité des Tourmalines.

C’est depuis le début des années 1800 que cette gemme fut introduite en joaillerie. Elle doit probablement cette place à l’impératrice Tzu Hsi qui régna sur la Chine  de 1860 à 1908 et qui en raffolait. Elle acquit d’ailleurs la majeure quantité des Tourmalines roses extraites des mines californiennes, à tel point qu’à la mort de l’impératrice, la mine de Stewart en Californie du Sud épuisée, fut fermée.

Ce fut plus tard, à la fin du XXeme siècle au Brésil, que des Tourmalines de toutes les couleurs furent trouvées.

De nos jours, même si cette pierre reste encore peu connue du grand public, elle est de plus en plus présente en haute-joaillerie grâce à l’éventail de couleurs et de nuances incroyable qu’elle offre ainsi que pour ses spécimens d’une grande rareté comme la Paraiba ou la Rubelite.