Trésor de la Tsarine – Un œuf de Fabergé retrouvé sur un marché aux puces.

Un coup de pot ! Par chance, un des 8 œufs de Fabergé disparus a été retrouvé en Mars 2014. Un chineur du Midwest américain a d’abord cru acquérir un petit objet doré de joaillerie. Il avait présumé pouvoir réaliser un profit non négligeable en revendant à bon prix l’objet grâce à son poids en métal précieux. Mais la pièce de joaillerie se trouva être d’une tout autre valeur …

Un coup de chance extraordinaire.

Le ferrailleur américain, qui a préféré rester anonyme, a rapidement pu digérer le prix élevé, près de 10.000 euros, de son acquisition. Désespérant de trouver un repreneur pendant de nombreuses années pour cet œuf contenant une montre « Vacheron Constantin », c’est en effectuant des recherches sur internet qu’il trouva un article de presse du directeur de la maison Wartski, Kieran McCarthy, spécialiste en œufs de Fabergé. Il envoya des photos de cette pièce d’orfèvrerie à l’expert qui reconnut immédiatement que l’œuf qui traînait depuis des années sur la table de cuisine, était une des pièces du trésor impérial russe disparu. Après une expertise plus approfondie, l’expert confirma que ce bijou était bien un œuf de Fabergé, créé en 1887 à Saint-Pétersbourg, par le fameux joaillier des Tsars.

Œuf de Fabergé, un symbole de luxe et d’opulence.

Pierre Carl Fabergé, orfèvre du Tsar.

Pierre Carl Fabergé, orfèvre du Tsar.

Entre 1885 et 1917, auxquelles s’ajoutent quelques commandes privées, le joaillier réalisa 50 œufs pour la famille impériale russe. Les œufs de Fabergé ont alors été classés en deux catégories, les œufs impériaux et les œufs non-impériaux. Beaucoup de ces objets d’orfèvrerie disparurent durant la révolution russe, certains furent revendus à l’étranger quelques années plus tard. Cependant, huit de ces œufs impériaux furent considérés définitivement perdus jusqu’à cette récente découverte.

Pâques est la fête la plus importante des chrétiens orthodoxes et il est de tradition depuis maintenant 17 siècles d’offrir des œufs contenant une surprise pour fêter la résurrection du Christ. C’est à cette occasion, en 1885, que le Tsar Alexandre III offrit un œuf pour la première fois à la Tsarine Marie Fedorovna. L’idée des œufs de Fabergé est de contenir une surprise comme les œufs de poules révèlent un cœur jaune (d’or) en leurs seins.

Le troisième œuf de Fabergé impérial.

L’œuf, qui a retrouvé par notre ferrailleur, date de 1887. Il mesure 8,2cm de haut, sur un socle de 3 pieds et il est le troisième de la série des 50 œufs impériaux de Fabergé. Il renferme une montre de l’horloger suisse “Vacherin Constantin” décorée de Saphirs et de Diamants.

Cet œuf de Fabergé n’est pas un des plus fastueux et reste assez simple dans son ensemble avec quelques Diamants sur le devant. Depuis 1922, il était considéré comme perdu. La légende dit qu’il aurait été vendu aux enchères en 1960 et personne n’aurait eu alors connaissance de son origine et de sa valeur … 

Fin de l’histoire de l’œuf.

Vous voulez savoir comment l’histoire du ferrailleur se termine ? Eh bien, le chineur chanceux du Midwest a vendu son œuf pour environ 24 millions d’euros. L’œuf n’a été exposé qu’un seul jour, le 17 avril à Londres avant de disparaître dans la collection privé de l’acquéreur. Si nous aurons la chance de le revoir un jour ? Cela semble assez incertain dans un futur proche.

Une belle histoire bien éphémère, jusqu’à la prochaine découverte fortuite … D’ailleurs je vais aller aux puces ce dimanche, tiens. Il en reste tout de même encore 7 à retrouver.

Contactez nos blogueurs à : courrier@juwelo.fr

Oeuf de Fabergé - Juwelo, bijouterie en ligne.

Oeuf de Fabergé – Juwelo, bijouterie en ligne.